En cours de chargement... Veuillez attendre quelques instants le chargement complet de la page
X

TOUS ENSEMBLE CONTRE LA DESTRUCTION DE LA SPECIFICITE FRANCAISE

Dernière Mise à Jour le samedi 17 octobre 2009

WEBMASTER REDEMARRAGE DU SITE 17 10 2009

VOUS ETES LE VISITEUR MERCI

Salaire Mensuel de Base / Nicolas Sarkozy : le président de la baisse du pouvoir d'achat des français

Selon le ministère de l'emploi, depuis un an le pouvoir d'achat des français a baissé de 0,4%. La hausse des prix a été plus importante que celle des salaires.

L'aveu est de taille ! Les statistiques sont formelles. Un an après avoir été élu, Nicolas Sarkozy se révèle être, au mépris de ses promesses, le président de la baisse du pouvoir d'achat des français.

Face à la flambée des prix, c'est désormais ce mot tabou des salaires, de leur revalorisation qui doit être mis sur la place publique. Parce qu'il y a désormais urgence, que l'argent existe, le PCF organise le 27 septembre une marche pour les salaires, les pensions et les allocations du MEDEF à l'Élysée.

Vendredi 19 septembre 2008

Parti communiste français

Sondage CSA / L'humanité : 56% des salariés prêts à descendre dans la rue pour leur salaire

Toutes les mesures promises par Nicolas Sarkozy pour améliorer le pouvoir d'achat des Français se révèlent de la poudre aux yeux. La fable des heures supplémentaires et le slogan « Travailler plus pour gagner plus » n'abusent plus guère de salariés.
Hausses de salaire.
C'est un sujet que le gouvernement fuit comme la peste puisque son objectif est de réduire sans cesse le coût du travail.
L'université du MEDEF reprend le même éternel refrain patronal qui pourtant plombe la croissance en étouffant la consommation, décourage l'emploi qualifié, et met en péril les comptes publics et sociaux. Les Français ont payé pour voir. Et cher !
Sans doute ne suffira-t-il pas d'agiter le spectre de la crise économique, les vertus de la rigueur ou les tensions internationales croissantes pour qu'ils acceptent sans broncher que leurs revenus soient à nouveau écornés quand les plus riches fêtent les performances de leurs dividendes et les somptueux cadeaux fiscaux qui leur ont été accordés.
Les syndicats mettent en tête de leurs cahiers de revendications cette question des salaires. Les luttes se multiplient dans les entreprises, grandes ou moyennes pour des augmentations et certaines sont victorieuses.
A gauche même, ceux qui trouvent des vertus au libéralisme peinent de plus en plus à éviter de prendre position.
Le sujet pourrait bien devenir dans les mois qui viennent une sorte de ligne de partage des eaux entre ceux qui veulent changer la vie et ceux qui aspirent à poursuivre le système. Les uns devront alors se préoccuper de leur rassemblement et du débouché politique qu'ils lui donnent ; les autres s'arc-bouteront alors avec plus de difficulté sur les vieux clichés conservateurs.
D'autant que si l'aspiration à des hausses de salaires paraît évidemment justifiée par des impératifs de justice sociale, elle est de surcroît crédibilisée par des arguments d'efficacité économique. Le ralentissement économique dont Fillon et Lagarde ont fini par convenir rend encore plus pressantes ces nécessaires augmentations.
Face aux urgences sociales, les communistes sont bien déterminés à contrer la politique de Sarkozy sur ce qui en est l'emblème, la baisse du pouvoir d'achat et en organisant la mobilisation le 26 septembre en faveur de l'augmentation des salaires.

Bougeons avec la poste : lancement réussi pour pétition des élus locaux

Le 25 juillet dernier, au creux de l'été, je lançais une pétition d'élus pour la relance du service public de La Poste. En effet, les élus locaux sont bien souvent en première ligne face aux dégâts causés par la déliquescence organisée du service public de la Poste. Ils ont déjà eu l'occasion de se mobiliser, en particulier dans les zones rurales et les quartiers populaires sur ce sujet. Et leur voix a compté.

Suite de l'article http://www.pcf.fr/spip.php?article3028

La pétition a d'ores et déjà recueilli plus de 300 signatures dans 69 départements. Elle est signable en ligne sur http://bougeonsaveclaposte.elunet.fr

Assurance maladie : un plan effarant

L'assurance maladie prépare un plan de réduction des dépenses de 3 milliards pour ramener d'ici 2011 le financement de la sécurité sociale à l'équilibre. Parmi les mesures proposées, celle de rembourser à 35% les médicaments actuellement pris en charge à 100% pour les personnes en affection de longue durée (ALD).

Ce plan effarant est une véritable insulte aux fondements de l'assurance maladie dont l'objectif, faut-il encore le rappeler, est de garantir à chacun l'égal accès aux soins. Avec ce genre de logique comptable, pourquoi dès lors s'arrêter en si bon chemin ? Autant en finir des maintenant avec tous les remboursements ! Pour le coup l'équilibre serait ainsi atteint.

Cette politique d'acharnement sur les assurés coupables d'être malade et qui vient après l'instauration des sinistres franchises médicales, n'a que trop duré. Pourtant il existe des mesures alternatives à la mise en cause de l'offre publique de soins. Il en est même une qui a été proposée par la cour des comptes, celle de taxer les opérations financières au même niveau que les salaires, ce qui permettrait de combler largement les déficits de la sécurité sociale.

Parti communiste français

Victoire du Non en Irlande : va-t-on entendre enfin la voix des peuples ?

La victoire du Non en Irlande est une bonne nouvelle pour tous les peuples européens et pour l'Union européenne.

Le choix du peuple irlandais est un choix de courage et de lucidité.

Malgré les pressions immenses qui rappellent celles qui avaient pesé en 2005 sur les Français et les Néerlandais, il a su par son vote rejeter la mise en concurrence effrénée des salariés, la pression sur les dépenses publiques et les salaires, le sacrifice des services publics, la militarisation de l'Union européenne.

Suite de l'article http://www.pcf.fr/spip.php?article2861

Le Parti communiste français en marche vers le 34ème congrès !

Les premiers textes issus des ateliers sont disponibles pour animer le débat ! Il ne s'agit pas d'un processus d'amendements mais de faire vivre les idées, les discussions et de confronter les points de vues.

La situation politique s'accélère. Malgré le désaveu populaire, Nicolas Sarkozy fait tout pour poursuivre son entreprise de remodelage du pays.

Les mobilisations sociales se multiplient,nous sommes nous même dans l'action sur de multiples terrains. Mais à gauche, les réponses politiques sont loin d'être à la hauteur. Nous avons l'ambition dans ces conditions que la réussite de notre congrès, convoqué pour décembre 2008, constitue un évènement d'importance, une contribution innovante, utile à toutes les forces sociales et politiques de la gauche.

Les ateliers du Conseil national qui s'étaient mis au travail durant la campagne électorale des élections municipales, sur mandat de notre Assemblée nationale extraordinaire, rendent aujourd'hui publics leurs premiers textes de travail. Ce ne sont pas des pré-textes de Congrès, le temps de les élaborer viendra après l'été. Il s'agit d'éléments de réflexion destinés à nourrir le débat collectif des communistes entre eux et avec nos concitoyens.

Suite de l'article http://www.pcf.fr/spip.php?article2794

Retraites / 41 ans : La machine infernale Signez la pétition

Le plan gouvernemental sur les retraites transmis dimanche soir aux partenaires sociaux propose de passer à 41 ans la durée de cotisations pour ouvrir le droit à la retraite.

Nicolas Sarkozy prétend que l'allongement de l'espérance de vie impose pour seule et unique solution d'allonger la durée de cotisation. Derrière une apparence bêtement logique se cache une dramatique impasse. 50% des retraités touchent une pensions inférieure au SMIC, les salariés ont de plus en plus de mal à atteindre le nombre d'années de cotisations et enfin, l'espérance de vie d'un cadre est supérieure à celle d'un ouvrier.

Ces statistiques démontrent que le gouvernement conduit la France vers la fin pure et simple du régime de retraite.

Signer la pétition http://www.pcf.fr/spip.php?article2758

Pétition citoyenne : Jouer avec nos vies, ça suffit ! Pas touche à nos retraites

PETITION CITOYENNE POUR RECLAMER UNE GESTION SCRUPULEUSE ET CONFORME DU FONDS DE RESERVE POUR LES RETRAITES

Le Canard Enchaîné du 9 avril 2008 a révélé en page 3 que le Fonds de Réserve des Retraites (FRR) créé en 1999 par le Gouvernement Jospin, et géré par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), venait de perdre 3.1 milliards d'euros suite à un placement boursier fort contestable et risqué.

Signer la pétition http://bellaciao.org/fr/spip.php?article64550

Le service public est notre richesse ! Signez la Pétition

Face à l'entreprise de destruction initiée par la droite et le gouvernement, associations et syndicats s'unissent pour défendre le service public.
Lancé mardi, un appel à la mobilisation citoyenne pour l'affirmation de la valeur collective des services publics, sa défense, et son élargissement doit faire pendant à la précarité instituée par le dogme libéral du gouvernement.

Alors citoyens, mobilisez-vous, signez la pétition !

Suite de l'article http://www.pcf.fr/spip.php?article2729

Spéculation et crises : ça suffit ! Signez la Pétition

La finance déréglementée détruit les sociétés. Silencieusement, au quotidien, quand les actionnaires pressurent les entreprises, c'est-à-dire les salariés, pour en extraire davantage de rentabilité, au Nord comme au Sud. A grand spectacle et avec fracas dans les crises aiguës où se révèlent brutalement les invraisemblables excès de la cupidité spéculative et leur contrecoup sur l'activité et l'emploi. Chômage, précarisation, accroissement des inégalités : les salariés et les plus pauvres sont voués à faire les frais soit de la spéculation, soit des nuisances du krach qui s'ensuit.

Suite de l'article et pétition à signer http://www.stop-finance.org/Speculation-et-crises-ca-suffit#sp1

Forum/Blog

Blogs Gauche Populaire et Anti libérale
Bonne Visite!!!
METEO COURBEVOIE
meteo








Contact Webmaster pcf.courbevoie@free.frCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS